Good bye Tito.

Ah la la !  Si ça se trouve, je quitterai (peut-être un jour) le camping de Pula avec de terribles regrets !( J’exagère un peu pour faire jouer le ressort dramatique du récit !) Comme je n’ai strictement rien à faire d’autre que de marcher dans les environs du camping, eh ben, je marche dansLire la suite « Good bye Tito. »

Zézette

Dans la nuit de samedi à dimanche, j’ai été réveillée par l’orage.( Accessoirement par le chien venu se mettre à l’abri ET par la pluie qui rentrait dans la tente, par une espèce de gouttière puisque je dors tente ouverte…). La foudre est même tombée pas très loin, dans un craquement pas rassurant. J’ai bravementLire la suite « Zézette »

Tito était un…

La Zone est devenue mon principal terrain de jeu.Ce matin, j’y suis retournée. J’ai tournicoté dans tous les sens, je suis rentrée dans tous les bungalows où c’était possible, car ce sont, enfin c’étaient, des bungalows et je me suis aventurée dans le petit immeuble.Mais d’ abord la clôture… Typiquement Yougoslave. J’en ai vu, peintesLire la suite « Tito était un… »

Zone

Comme c’est le week-end, je fais ( presque) comme tout le monde. Presque…je suis allée récupérer la balayette, les pinces à linge, mon maillot de bain dans mon véhicule, toujours chez le dépanneur, à perpet les oies.De retour au camping, j’ai fait le ménage dans la tente, réorganisé le coin cuisine-d’eté.( Ah ahhhh), installé unLire la suite « Zone »

Rando

Annonçons tout de suite les trucs chiants comme ça après, je parlerai d’autre chose..Contrairement à ce que je croyais, la bagnole est toujours chez le dépanneur. Il attend des nouvelles de l’assurance, qui attend des nouvelles du correspondant croate, qui attend des nouvelles du Saint-Esprit pour faire quelque chose.J’ai appelé Munich deux fois, le dépanneurLire la suite « Rando »

Même pas mal !

Non mais je te jure !Je me demande si je vais repartir en vacances l’année prochaine. parce que jamais deux sans trois, et qu’en l’occurrence, ça fait déjà un sans deux.Donc, repartant victorieusement d’un parking vide, je me suis empaffé un bout de muret de trente cm de haut. Trop près de ma bagnole pour que jeLire la suite « Même pas mal ! »

Non, mais t’as rien d’autre à faire ?!?

Les meilleures choses ont un début ! Plus qu’à passer l’aspirateur, jeter les poubelles, couper l’eau et l’électricité, charger deux trois trucs, (euh, 10, 12 trucs), aller dire au revoir au voisin. Je me triture la cervelle pour savoir ce que j’ai pu oublier. Je le saurai dans 40 km, je suppose. A bientôt… peut-être.

Téloche

Ma série préférée date de la fin des années 60. Total délire. Dystopique (comme on dit maintenant, vu qu’à l’époque on disait juste « sans-queue-ni tête » car on n’avait pas de vocabulaire). Trois ou quatre répliques devenues cultes pour moi et une ou deux private jokes plus tard, je retombe toujours dans le panneau comme hypnotisée.Lire la suite « Téloche »