Charentaises

Je sais, c’est une super belle compo, comme j’aime en bidouiller….Je suis passée hier à Zelenica, ben, c’est plus pareil…

Ça y est, j’ai enfilé les charentaises. J’entends par là que j’ai franchi la dernière frontière et que je suis ENFIN au Monténégro. Hier soir, claquée morte, j’ai dormi dans un gîte dont je connais les propriétaires, près de Herceg Novi. (une histoire de bouchon de thermos oublié, de messages échangés, de carte postale, de Champagne que j’ai apporté pour fêter ça et de gens sympas ).

Pour l’anecdote, j’ai passé six postes frontières. C’est seulement au dernier, qu’un brave policier monténégrin m’a demandé à voir mon Pass sanitaire. J’en rêvais, les Monténégrins l’ont fait ! Je ne me suis quand même pas trimballé ce fichu papelard pour rien, c’est rassurant.

Alors qu’on parlait de mesures quasi-hystériques pour l’Italie, (pass sanitaire ET test), rien, nista, nib, niente, nada, makench et cie. Italie, Slovénie, Croatie, Bosnie, même combat ! Rien à foutre…

Hier, sinon, j’ai pris la route côtière qui dévoile de Split à Dubrovnik un paysage somptueux, d’une beauté à couper le souffle. La côte est tellement rocheuse et escarpée qu’il n’y a presque pas de place pour construire quoi que ce soit. Mais évidemment, il faut accepter de se traîner derrière un camion souffreteux, à 50 km /heure pendant des dizaines de kilomètres, sans pouvoir doubler, avec virages et tournants et des lignes droites de 150 mètres maximum.

TOUT CA POURQUOI ? J’vous l’demande …

Tout ça pour partir à la recherche de deux sites abandonnés, bizarres, zones de première bourre. (y ‘en a qui appellent ça de l’URBEX .)

Car vous savez bien, les zones ça me rend dingue. Ben, j’ai été servie. Incroyable.

Plus de 100 photos et une trentaine de vidéos. Faut que je trie, faut que je monte les films. J’ai du boulot pour une semaine. Ça tombe bien, j’enfile les charentaises monténégrines, du côté de Danilovgrad, et je ne bouge plus pendant au moins 10 jours ! (enfin, presque).

J’ai vidé mon char de la demi tonne de bordel qu’il contenait, j’ai gigoté dans tous les sens pour TOUT ranger (névrose obsessionnelle bien connue de mes enfants). J’ai même posé les rideaux. Kip est parti jouer avec ses 5 potes-chiens tout l’après-midi, il est même pas rentré pour le goûter.

C’est l’heure de la slivovica (mais c’est toujours l’heure de la slivovica…), alors c’est tout pour aujourd’hui.

Spécial ps pour geneviève-le-prénom-a-été-modifié : je suis allée faire les courses à Danilovgrad…

Publié par l'excédée

aquarelle, jardinage, David Austen, Yourcenar, Marc Aurèle, Rome, bidouilles, semis, camping sauvage, france culture, art nouveau, de stijl, Silverberg, escapades, récup', Gudrun Sjoden.

2 commentaires sur « Charentaises »

  1. T’es quand même pas allée faire du shopping à Danilovgrad en Charentaises tout de même ! Le dress-code n’est pas respecté !
    Mais avec toi, je m’attends à tout, y compris le plus extravagant.
    Bonne villégiature.

    J’aime

Répondre à Martine Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :