Rando

Annonçons tout de suite les trucs chiants comme ça après, je parlerai d’autre chose..
Contrairement à ce que je croyais, la bagnole est toujours chez le dépanneur. Il attend des nouvelles de l’assurance, qui attend des nouvelles du correspondant croate, qui attend des nouvelles du Saint-Esprit pour faire quelque chose.
J’ai appelé Munich deux fois, le dépanneur deux fois, mais j’ai pas le numéro du Croate évidemment. Demain c’est le week-end, va pas se passer grand-chose.

Au moins j’ai une excuse pour sombrer dans la bière croate dès maintenant. Je passerai à la slivovtsa lundi.

Donc parlons d’autre chose.
Ce matin, j’ai fait une rando.
Du moins, en ce qui concerne le kilométrage.
Hier soir, échouée comme une baleine suicidaire, j’ai constaté que, certes, j’avais bien pris le réchaud de secours, la cartouche, le café, le lait en poud’ mais PAS de casserole, poêle, de bol, ou même de couverts.
Pas facile de faire chauffer de l’eau dans rien.
Moi, le matin, il me faut un litre de café dans les trois minutes sinon je deviens hargneuse.

Donc, réveillée très tôt, j’ai galopé aux sanitaires , et malgré tout ce qu’on explique sur la légionellose, j’ai fait fi et rempli mon thermos d’eau chaude,  avalé mon litre de nes’ après avoir touillé le sucre et le lait avec un stylo.

Puis douche et promenade de chien sous une pluie battante. Même le chien faisait la gueule. J’ai dû remonter les jambes de mon pantalon en les coinçant dans ma culotte. Les jambes nues, toutes blanches, dépassant du poncho de pluie et les godasses trempées, j’incarnais un look français indéniable.

Là, j’ai voulu boire un café…

D’où la randonnée : pour aller récupérer dans ma voiture, des tonnes de trucs.
6,5 km à l’aller et bizarrement 6,5 au retour.
Avec le chien en laisse.
Et une bonne dizaine de kg dans un sac pendant au bout de l’autre bras au retour.

Au passage, j’ai admiré 30 secondes les arènes, histoire de faire frime avec une photo.

Au retour, même le chien est cuit dur.


Bon. Dernier truc pour aujourd’hui..
Ça c’est  » les autres


Ça c’est mon radeau de la Méduse.

A demain, ptet’

Publié par l'excédée

aquarelle, jardinage, David Austen, Yourcenar, Marc Aurèle, Rome, bidouilles, semis, camping sauvage, france culture, art nouveau, de stijl, Silverberg, escapades, récup', Gudrun Sjoden.

2 commentaires sur « Rando »

Répondre à Electron Libre Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :