Kip-le-chien (niveau 3)

La tuile du 23 août.

Avant, je n’avais pas de chien.

Avant, ma vie était simple : je pouvais prendre un ferry, embarquer dans un avion, louer un simple appartement centre ville, aller à Venise, faire du canoë, nager, décider de partir n’importe quand, n’importe où (voire nulle part).

Il faut que je me fasse à l’idée que ces temps bénis sont révolus. J’ai un chien. Qui plus est, un chien rustique, campagnard, rural, qui vit dehors, en pleine nature, qui ignore la laisse, qui aboie désespérément dès que je mets un pied dans l’eau, m’obligeant à nager dans 30 cm de profondeur en me raclant les genoux, car il faut qu’il puisse avoir « pattes » pour me surveiller, prend de la place en voiture, qu’il déteste de toute façon, et accessoirement trop de place dans ma vie.

Kip chien rural

Bien que merveilleux, gentil, beau, intelligent, incroyablement obéissant, c’est mon boulet. Gentil boulet, mais boulet quand même.

Boulet de niveau 3 tranches, depuis deux mois.

Car voyager avec un clébard, hors Union Européenne et surtout y REVENIR, est plus compliqué qu’essayer de passer la frontière Suisse avec trois kg de cocaïne cachés dans le coffre d’une Mercos immatriculée en Albanie.

Pour sortir, c’est assez simple. Un carnet de vaccinations à jour, une puce d’identification, un certificat de bonne santé,un passeport européen. Souate…

Pour rentrer, en revanche, il faut :

  • Un formulaire (de 3 pages) pompeusement intitulé « certificat sanitaire pour les mouvements non commerciaux, à destination d’un État membre depuis un territoire ou un pays tiers, de chiens, de chats, ou de furets, effectués conformément à l’article 5, paragraphe 1 et 2, du règlement (UE) n° 576/2013 » et ça c’est juste le titre. Ce certificat doit être approuvé, dûment tamponné, signé par un vétérinaire de la DDPP. Maximum dix jours avant le départ. Pas 11 jours, nan, 10. Non, je vous jure, c’est vrai. Pour cela, il faut un RV, qu’un véto assermenté soit présent et disponible, et aller à la préfecture.
  • Un certificat de titrage des anticorps contre la rage supérieurs à 0,5 IU/ml. Certificate Rabies Serology Report (in english). Fastoche, me direz-vous. Ben non. Il n’y a que quelques laboratoires qui font ça en France, et donc ça prend au minimum trois semaines pour avoir le résultat. Ça, c’est si le labo en question ne se goure pas de cabinet vétérinaire en envoyant le certificat à une mauvaise adresse. Dans mon cas il en a fallu cinq, des semaines.

A ce stade, on en était à deux tranches. Quand le «  Rabies Serology Report » est enfin arrivé, il y a une dizaine de jours, une semaine avant mon super RV à la DDPP, la barre du niveau 3 a été allègrement franchie. Résultat négatif, interdiction de voyager. Bien que déjà trois fois vacciné, le chien Kip ne passait pas la barre des 0,5. Même pas au rattrapage. Un score quasi nul. Une honte.

Donc :

  • revacciner le chien (fait le 23août)
  • attendre 3 semaines que le pic de fabrication d’anticorps soit atteint
  • refaire une nouvelle prise de sang (prévue le 13 septembre)
  • procéder à une nouvelle analyse avec attente de 3 semaines
  • se présenter à un nouveau RV à la DDPP.

Pas grave, hein, six petites semaines, c’est rien du tout.

La mer est (presque) aussi chaude fin octobre que mi-septembre, les jours sont (à peine) plus courts, et la température (quasi) identique. Dormir dehors début novembre, au Monténégro, va être une expérience intéressante et, c’est sûr, il ne pleuvra pas des cordes en Albanie si jamais je l’atteins. En Macédoine, pas de soucis, la météo sera clémente et les températures quasi-tropicales. Je vais faire fureur avec mes robes d’été et mes tongs.

« Cherry on the cake » comme pourraient dire nos amis britanniques, l’UE vient de replacer mes pays de destination en orange, j’attends avec une légère pointe d’agacement le déclassement final en « pays rouge ».

Va quand même falloir trouver des supers idées pour faire vivre ce blog en attendant le départ. Mais je n’ai pas dit mon dernier mot…

Publié par l'excédée

aquarelle, jardinage, David Austen, Yourcenar, Marc Aurèle, Rome, bidouilles, semis, camping sauvage, france culture, art nouveau, de stijl, Silverberg, escapades, récup', Gudrun Sjoden.

2 commentaires sur « Kip-le-chien (niveau 3) »

  1. Oui, tu vas le faire vivre ce blog !! Et je rentre le 24 septembre ensuite tu peux venir à Fons avec tes tongs, tes robes d’été et ton gentil boulet pour attendre patiemment le départ !! Bisous

    J’aime

  2. « Kip cool », comme pourraient dire les british.
    Ce blog a tout de même sa raison d’être puisque les préparatifs d’un voyage font partie du voyage…
    Pour ma part, je viens d’annuler mon vol retour de Dubrovnik. J’aurais tant aimé participer au road trip pour partie.
    Bises

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :