Echelle des niveaux d’emmerdements

D’après l’ échelle de P… de Samaire (1894-1961)

« Cette fille est quand même bizarre dans sa tête » (Sigmund Freud)

Selon ma propre formule, la vie est un gâteau merdeux. Il faut le découper en tranches très fines pour réussir à l’absorber, parce que si on regarde le tas d’emmerdements on se dit qu’on n’arrivera jamais à en venir à bout. Confrontée à un truc bien chiant, je découpe et je mange les tranches les unes après les autres, cela rend les choses possibles.

N’importe quel emmerdement, souci, problème, contrariété, tuile, catastrophe, peut être ramené à un nombre de tranches à mâcher et à avaler. Cela permet de relativiser (ou pas). Cette échelle est logarithmique et non linéaire.

Niveau 1 tranche . le truc contrariant : la déclaration de revenus non salarié, le trousseau de clefs introuvable au moment de partir, un appel de votre mère pendant un dîner amoureux, un week-end flotteux, la batterie du portable à plat, chatter avec le bot d’un SAV. Trouver un avis de recommandé dans sa boîte, le samedi vers 13 heures.

Niveau 2 tranches. le truc chiant : la paire de ciseaux disparue, la quatrième vis qui ne ressort pas, alors que les trois autres n’ont pas posé de problème, le voyant d’essence qui s’allume sur l’autoroute alors que la prochaine station service est à 59 km, le quatrième appel de votre mère en quinze minutes. Ne pas pouvoir joindre Madame Trucmuche (qui s’occupe de votre dossier) qui est en congés, pour un truc ultra urgent.

Niveau 3 tranches. Le truc qui tarabuste et qui ne va pas se résoudre comme ça: Le chien qui ne revient pas alors qu’on l’a désespérément sifflé et qu’on a rempli sa gamelle de foie gras. La machine à laver qui s’arrête et clignote avec le message E33, la bagnole qui ne démarre pas,( variante : l’ordinateur qui ne s’allume plus ou s’allume en mode sans échec).

Niveau 4 tranches. Le truc qui va vous empêcher de dormir : Devoir prendre un rendez-vous pour un scanner parce que,  » ce truc, là, ce n’est pas normal ». Trouver un artisan qui refasse le système d’épandage de votre fosse septique pour moins de 5000 euros en moins de trois mois. Découvrir qu’un champignon xylophage s’est installé chez vous. Se fâcher avec son meilleur pote.

Niveau 5 tranches. Le gros truc : se faire plaquer par l’homme/ la femme de sa vie, avoir les résultats du scanner. Regarder sa voiture qui crame avec son sac à main et sa valise dedans et se retrouver en short au fin fond de la Lettonie sans passeport, sans argent, sans carte bancaire. Ne plus avoir de chocolat .

Niveau 6 tranches. Pas de solution : vieillir physiquement et pas dans sa tête. Envisager de passer le reste de sa vie avec un masque sur le nez. Perdre une dent.

Les niveaux suivants, je vous les épargne. Ils existent, j’en ai vécu un. Un de niveau 10. J’ai pas encore fini de mâchouiller les tranches.

Publié par l'excédée

aquarelle, jardinage, David Austen, Yourcenar, Marc Aurèle, Rome, bidouilles, semis, camping sauvage, france culture, art nouveau, de stijl, Silverberg, escapades, récup', Gudrun Sjoden.

2 commentaires sur « Echelle des niveaux d’emmerdements »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :